ROME ET LE LATIUM AU MOYEN AGE






                Home Page   Dark Ages   Conversio in latinum sermonem     Hochmittelalter     La alta Edad Media     Idade Média
      Раннее 
Средневековье   I Saraceni nel Lazio    Ioannes   Bisanzio  Roma e Kiev    Stato e Chiesa    Il secondo Municipio di Roma   Articoli pubblicati 
                                                                                                                     Cronaca di Psamatia  Links    L'autore   Immagini




fontanone
forum
castellogiulio


L'ÉGLISE ROMAINE
LE LATIUM
LES SARRASINS



Rome était le centre de l'Empire romain, soit topographiquement en vertu de sa place tout au milieu du réseau routier soit moralement en tant qu'elle était la capitale du monde. Mais le déclin de la ville commença lorsque l'empereur Constantin créa Constantinople сomme une nouvelle Rome chrétienne en 326 après J.C. Selon l'historien  Gibbon, le déclin de Rome fut une conséquence naturelle de sa grandeur. Cet écrivain remarqua:"On ne doit pas  se demander pourquoi s'écroula  l'Empire romain, mais il faut s'étonner du fait qu'il ait duré si longtemps".
Rome fut saccagée par les tribus germaniques qui l'occupèrent en 410 et le 455; ensuite elle fut occupée par les armées des Ostrogoths et des Byzantins. Enfin les Lombards l'assiegèrent en 593. Pendant  ce temps-là l'influence de l'Eglise chrétienne sur la vie de la ville commençait à grandir de plus en plus. L'Eglise romaine prit à gérer des fonctions politiques et administratives puisque ses propriétés s'étendaient toujours davantage (Patrimonium Sancti Petri) tandis que l'autorité civile s'éclipsait.
Lorsque les Francs, arrivés en Italie pour aider le pape contre les Lombards, écrasèrent l'armée du roi Desiderius, Charlemagne ratifia le pouvoir temporel de l'Eglise. Le Patrimoine de Saint Pierre était en train de devenir l'État pontifical (800). L'Église chrétienne chercha à continuer l'autorité et le prestige de l'ancienne Rome: cette ville-là devint la capitale spirituelle de la nouvelle Europe, le siège de la papauté et la "ville sainte" des pélerins chrétiens.
Rome est aussi la capitale de la région du Latium, située au centre de la péninsule italienne et s'étendant le long de la mer Tyrrhénienne. L'histoire de la ville ne peut être séparée de celle de la région à laquelle elle appartient.  Même la langue des Romains, c'est-à-dire le latin, dérive du Latium. Malgré l'extraordinaire influence centralisatrice d'une ville telle que Rome, le Latium tout entier peut s'enorgueillir d'un grand héritage historique et artistique.
Le Latium, y compris Rome, passa une période très difficile pendant le IXème siècle, quand la Sicile tomba entièrement en pouvoir des Sarrasins en conséquence  de l'expansion arabe dans la Méditerranée.
Dans l'Italie méridionale durand cette période des villes telles que Naples, Amalfi, Salerne et Gaète venaient de s'organiser comme des États indépendants. Elles offraient leurs territoires comme base d'opérations aux Sarrasins qui attaquaient les côtes italiennes et même  l'interieur de la péninsule. Le Latium tout entier fut pillé de même que les basiliques romaines de Saint Pierre et de Saint Paul. On peut lire des documents à ce sujet (dans le texte avec la traduction italienne à regard)  dans  le  livre "I Saraceni nel Lazio (VIII-X secolo)".